« mono-type(s) » d’Évelyne MAUBERT